Votre longboard électrique de A à Z (En construction)

Bienvenu sur le forum!

Ce tutoriel à pour but de vous guider pas à pas dans le choix des différents éléments de votre projet de la façon la plus complète possible.

Ce tutoriel n’est pas à prendre au pied de la lettre et repose essentiellement sur mon expérience personnelle lors de mon premier projet, aussi repose il sur mon avis de débutant tant en longboard qu’en longboard électrique et vise à vous orientez au mieux avec des choix logiques si comme moi vous partez sans rien connaître.

Lisez le maximum de choses possibles sur notre forum, même si j’espère que ce guide vous fournira le plus d’informations pour vous guidez, il existe des détails et astuces, des erreurs etc… que nous avons rencontrés et parfois résolu dans nos post de projet et qui peuvent vous donnez ce petit truc en plus qui vous évitera les erreurs et de vous arrachez les cheveux!

Poster votre projet, demandez nous de vérifiez, n’acheter rien en cas de doute, sur un coup de tête ou sans confirmation, et si on répond pas tout de suite, harcelez nous (enfin surtout les autres moi je fais déjà ce guide :lol: ).

NB: je vais par moment aborder votre poids dans ce guide, partez du principe que je parle de votre poids en habits complet, protections, et un éventuel sac à dos, donc rajouter 10 kg à votre poids à vide pour avoir de la marge :wink:.

A- Le longboard

C’est la base de tout bon setup les choix ne sont pas anodins car ça reste la base de tous nos projet, les diverses pièces doivent à la fois correspondre à votre morphologie pour une expérience agréable de ride, à vos goûts en terme d’esthétique et couleurs, tout en étant compatibles avec les éléments permettant le passage à la motorisation.

Autant de données à prendre en compte qui peuvent découragés les débutants dans l’élaboration de leur projet tant il y à de paramètres, de restrictions à gérer, d’éléments à se représenter mentalement car on ne les à pas sous la mains ou juste parce qu’on n’y connais tout simplement rien en longboard.

NB: les définitions et images de cette section du guide sont en partie à créditer à ce site http://www.longboard-guide.com/

1/ Choix du deck.

a- Type de Deck

Les decks les plus adaptés à la pratique du longboard électrique sont les deck de cruising/carving, fait pour aller d’un point A à B, à vitesse moyenne (10 à 20km/h), avec une manœuvrabilité permettant de faire de long virages ou d’esquiver les obstacles, piétons etc…

Les deck de downhill (descente) peuvent également être pris si vous êtes un rider expérimenté désireux/capable de gérer de grande vitesse (>25km/h) en ligne droite (à vos risques et périls!)

NB: Rappel des recommandations/bonnes pratiques en NVEI (Nouveau Véhicule Électrique Individuel) http://www.lesnumeriques.com/trottinett … a2295.html

b- Longueur du deck et empattement (Wheelbase)

Il est important de choisir un Deck adapté à sa morphologie, car en longboard électrique on est souvent en posture de base, celle offrant le bon compromis entre stabilité/confort et manœuvrabilité, définie ainsi:

Placez vos pieds entre les trucks (les pièces de métal où sont fixées les roues), écartés d’un peu plus que la largeur des épaules. Orientez votre pied avant légèrement vers l’avant, avec un angle de 45 degrés. Positionnez le pied arrière de manière transversale, perpendiculairement à la longueur de la planche.

Dans mon cas:

Largeur d’épaule: 47cm.
Mesure de l’écartement des pieds avec chaussures (extérieur pied arrière jusqu’à pointe pied avant): 65cm (25,5906")

Sur la plupart des decks votre pied avant sera en retrait des vis du trucks d’une distance allant de 2 à 5 cm (0,787402 à 1,9685"), pour le pied arrière il y à deux possibilités:

Deck sans Kicktail: votre pied arrière sera en avant des vis du trucks d’une distance allant de 2 à 5 cm
Deck avec Kicktail: votre pied arrière sera en arrière des vis du truck d’une distance n’excédant pas 2 cm

L’axe des trucks étant en retrait de 2 cm des vis intérieures on en déduit que:

Votre pied avant sera de 4 à 7cm (1,5748 à 2,75591") en retrait de l’axe du truck avant.

Votre pied arrière sera de 4 à 7cm (1,5748 à 2,75591") en avant de l’axe du truck arrière dans le cas d’un deck sans kicktail.
Votre pied arrière sera de 4 à 7cm (1,5748 à 2,75591") en arrière de l’axe du truck arrière dans le cas d’un deck avec kicktail (l’asymétrie du truck compense la différence).

A partir de là vous pouvez déduire une fourchette d’empattement (wheelbase) correspondant à votre posture de base.

Dans mon cas de:

-73 (65+4+4)cm (28,7402") à 79 (65+7+7)cm (31,1024") pour un deck sans kicktail.
-65cm (25,5906") pour un deck avec kicktail.

J’aurais tendance à ne pas recommander de deck kicktail à cause de l’empattement (wheelbase) réduit pour deux raisons dans le cadre de notre utilisation:

-Un empattement réduit est moins stable à mesure que la vitesse augmente.
-Un empattement réduit peux poser des soucis de place pour les composants sous le deck (dans mon cas c’était très limite pour un setup dual).

c- Montage des trucks

Commençons par le descriptif des termes « Topmount », « Dropthrough » ou “Flushcut/flushmount”:

Un montage topmount est le montage classique c’est-à-dire les trucks sont vissés sous la planche.

Un montage Dropthrough se dit quand l’embase du truck est vissée par-dessus la planche en passant par un trou fait dans ce but. Cela permet de rabaisser la planche d’un ou deux centimètres selon l’épaisseur de la planche.

Et le montage Flushcut est un montage identique au dropthrough sauf que la planche est creusée afin que le truck soit au même niveau que le dessus de la planche c’est-à-dire affleurant. On trouve aussi des montages Flushcut pour les boards en topmount. Cela consiste à creuser le dessous de la board pour que l’embase du truck rentre dans la planche afin de rabaisser un peu celle-ci. Ce type de montage est réservé à des boards très épaisses sans quoi il ne resterais plus assez de matière pour visser les trucks.

Dans le cadre d’un longboard électrique il est fortement recommander d’opter pour un Topmount afin d’avoir l’espace nécessaire suffisant pour installer les moteurs/batterie et électronique tout en permettant d’éviter les chocs.
Le Dropthrough est possible mais il convient alors d’opter pour des batteries très plates (20/25mm) mais ce que vous gagner en hauteur vous le perdrez sur la longueur, je le recommande uniquement au gens ayant déjà un premier setup ou si vous êtes très sûr de vous.

NB: Les plus grands diamètres de roues 90mm et plus ,et les roues pneumatiques peuvent permettre de concilier Dropthrough et des batteries plus épaisses.

d- Rigidité (Flex) du deck

Le flex désigne la flexibilité de la planche. Il y a des planches plus ou moins flexibles. Le meilleur moyen de caractériser un flex est par indice de poids ex : de 60 a 80kg . Cependant, les marques utilisent souvent des indices tels que « soft » (mou), « medium » (moyen) ou « Hard » (dur) ou encore par indices numériques : « flex 1 » « 2 » « 3 »…. Le flex va permettre de produire une relance d’énergie en sortie de courbes pendant le ride ce qui rend la planche plus réactive et nerveuse. C’est aussi très agréable de rider une planche souple. Cette souplesse permet d’absorber certains chocs comme lorsque l’on descend un trottoir, ainsi qu’une partie des vibrations dues à un mauvais revêtement de la route… Attention, il n’est pas très bon d’avoir une planche trop « molle » car celle-ci n’aura pas assez de réactivité et de nervosité pour vous donner de la relance.

Dans le cadre de notre utilisation “ça dépend”, les deck de Cruising/carving on une gamme de flex très variable selon les modèles, les Deck de Downhill sont de toute façon rigide.

Un deck flex sera très agréable à rider car une partie des chocs seront amortis, mais compte tenu que l’on va mettre des composants et un/des boitier(s) dessous pour protéger l’électronique, si l’on veux garder le flex sans pour autant imposer des contraintes physiques au boitier cela nécessite une bonne réflexion en amont du projet.

Okp à très bien réussis avec sa Busted Board “Busted Board | Vanguard Flex 3 | Caliber | R-SPEC | DUAL REAR 2WD | 12S 4AH | DUAL VESCs”, mais il en est à sa troisième réalisation.

Donc pour un premier projet je conseil de vous orientez vers un flex médium à rigide pour un deck de cruising/carving, si vous optez pour du rigide vous pourrez utilisez des shockpads afin d’avoir un peu d’amorti au détriment d’un léger ré-haussement du deck par rapport au sol.

Si un deck dispose d’une gamme de flex en fonction de votre poids, opter peut être pour le flex supérieur.

Le meilleur moyen de se rendre compte est d’aller dans un magasin et de tester, si les vendeurs sont sérieux ça ne leur posera pas de problème même si vous ne vous décidez pas le jour J, en revanche il serait de bon ton de passer par ces mêmes vendeurs une fois votre choix définitif fait (échange de bon procédé dirons nous :wink: )

e- Forme (Shape) du deck

C’est probablement la seule partie dans le choix du deck ou vous êtes libre dès lors que vous conservez les prérequis du dessus.

Attention tout de même pour les roues de plus grand diamètres, le deck ne doit pas faire obstacle et laisser de la place pour tourner sans que la roue touche le deck.

Un bon vendeur saura affiner votre choix sur ces derniers détails, n’hésiter pas à lui indiqué les prérequis (mensurations, poids, wheelbase) et que c’est pour un longboard électrique, faite bien attention au dessous du deck, garder à l’esprit qu’il faut une certaine surface plane pour fixé les composants.

NB: J’ai été surpris lors de mes mesures par la très bonne correspondance de la wheelbase de mon deck par rapport à mes mensurations, le vendeur avais le coup d’œil.

2/ Choix des trucks

Le choix des trucks pour nos longboards électrique est restreins par la compatibilité des supports moteurs, aussi voyez chez chaque vendeur quels sont les modèles compatibles.

Mais sachez que de base les modèles Paris et Caliber 2 en 180mm (et plus) sont les plus couramment utilisés dans nos réalisations, ce sont de bons trucks avec un excellent rapport qualité prix.

Les Paris sont un peu plus tournants que les Caliber 2 d’après les riders confirmés.

L’angle des trucks jouera sur la stabilité les 43/44 étant un peu plus stable que les 50 car l’angle inférieur rabaisse légèrement le centre de gravité, dans le doute vous pouvez prendre les 43/44 et compléter avec un pad incliné de 7/6 degré, comme celà vous pourrez tester les deux angles, mais vous ne ferez pas d’erreur en prenant des 50 degré directement, je doute que la différence soit notable pour les débutants.

NB: J’aborderais le remplacement des Bushings plus en bas de ce tutoriel, car ce n’est pas essentiel pour débuter mais il est bon de les changés quand vous gagnerez en confiance et en vitesse (au dessus de 18/20 km/h ).

3/ Choix des roues

Même problématique que pour les trucks, aussi voyez chez chaque vendeur quels sont les modèles et tailles compatibles.

Plus une roue est d’un petit diamètre, plus elle privilégiera l’accélération et la maniabilité. A l’inverse, plus elle est d’un gros diamètre, plus elle sera stable et gardera la vitesse longtemps une fois lancée et permettra d’atteindre des vitesses plus élevées.

La dureté des roues de longboard ou duro est un élément important. Celle-ci se mesure sur une échelle d’environ 65a à 100a. Pour vous donner une idée les roues de skate de street sont plutôt en 100a. A l’inverse, les roues de longboard sont bien plus tendres et accrocheuses. La plupart des roues seront de 75a/80a, c’est la dureté idéale pour la plupart des disciplines. Plus une roue est dure plus elle sera rapide sur une surface très lisse, glissante et inconfortable sur des bitumes de mauvaise qualité (granuleux…). A l’inverse, plus elle sera tendre, plus elle accrochera et sera confortable sur de mauvais revêtements. Elle sera par contre un peu moins rapide car elle se « déformera » un peu plus avec le poids du rider.

Les profils de roues de longboard peuvent beaucoup varier d’un modèle à l’autre. D’une manière générale, plus une roue est large et a une lèvre prononcée (bord extérieur de la roue) plus elle accrochera par rapport à une roue ayant la même dureté, moins large avec très peu ou pas de lèvre. Certaines roues sont donc conçues pour accrocher et d’autres pour drifter.

Dans le cadre de nos longboard électriques deux marques sont couramment utilisés, les ABEC 11 Flywheel et les Kegel orangoutang.

J’aurais tendance à conseiller les Flywheels pour les vitesses inférieures à 25km/h et les Kegel Orangoutang pour les vitesses supérieures à 25km/h , pour la dureté, 78a, 80a, 83a selon vos usages. Dans le doute prenez du 80a.

NB: Il est tout à fait possible d’opter pour des roues de type pneumatique au lieu de roues de longboard, mais je les aborderais dans la seconde partie car vous ne les trouverez pas en skateshop. Si vous voulez un ride très confortable, une meilleure absorption des chocs et que vous êtes dans une zone avec un bitume de mauvaise qualité , de fréquent travaux etc… elles sont un bon choix à considérer si vous restez en dessous des 25km/h.

4/ Choix des roulements (bearings) et entretoises (spacers)

a- Les roulements (bearings)

Alors là Mesdames/Messieurs bienvenu à la foire du grand nawak, pire que de débarquer dans un magasins de comics bondé et lancer un débat sur “Qui est le meilleur super-héros” :lol: .

Pour un longboard ou un Skateboard, il en faudra 2 par roue soit 8 au total. Sur le marché, il y a une multitude de marques qui proposent des roulements de différentes qualités.

Commençons par un point essentiel la norme ABEC:

La mesure la plus courante est l’ « ABEC » 1/3/5/7 ou 9 qui était l’indice de vitesse donné à ceux-ci pour une utilisation industrielle sur des machines. C’est un indice qui est donc mal adapté à l’utilisation qu’on en fait car les forces exercés sur une machine ou sur un skate n’ont rien à voir!, cela ne veux pas dire pour autant qu’une marque utilisant une norme ABEC sera mauvaise, en revanche j’aurais plus confiance dans une marque qui ne l’utilise pas.

Acier/Titane/Céramique? et la Suisse dans tous ça?:

L’acier est la seule valeur sûre dans le monde des roulements mais sa qualité varie grandement selon les fournisseurs.

Jamais de Titane, aucun roulement à ce jour prétendant utilisé du titane n’en utilise vraiment c’est de la fumisterie!

La Céramique pas forcément plus rapide et moins résistants au chocs et pressions, utilisation possible si vous faites de la vitesse en ligne droite et encore un bon roulement acier fera aussi bien.

Pour les roulements “Suisse” c’est comme pour le Titane, fumisterie! D’ailleurs bon nombre de roulements “Suisse” ne sont même pas fabriquer en Suisse, et la Suisse n’a pas plus qu’ailleurs établis un standard de qualité de fabrication des roulements propre à leur manufactures de roulements (si il y en à!!) pour le longboard.

Je ne peux pas vraiment donner d’avis objectif car je n’ai pas comparer de roulement jusqu’à présent, mes suggestions sont donc purement basé sur de nombreuses heures de lecture sans test, donc à prendre avec des pincettes.

Roulement Bones Reds pour un rapport qualité prix correct pour débuter sans se ruiner.
Roulement Oust MOC7 pour un rapport qualité prix excellent, pour du haut de gamme à prix plus que correct, peu connu du grand public car très discrète sur la publicité et le sponsoring, la qualité parle d’elle même paraît-il!

b- Les entretoises (spacers)

Comme expliqué précédemment, il y a deux roulements par roue. Afin que ceux-ci se mettent bien en place, on utilise ce qu’on appel une entretoise qui est un petit tube en acier qui viens se glisser sur l’axe entre les deux roulements dans la roue afin que ceux-ci restent bien parallèles l’un à l’autre.

Pas vraiment de marque qui sort du lot, ni de recommandations mais il faut vérifier que l’entretoise soit adapter au moyeu de la roue, dans l’absolu tester avant de mettre les roulements, l’entretoise ne doit pas rester coincer dans le moyeu et donc freiner le bon roulement, mais doit combler suffisamment l’espace entre l’axe et le moyeu pour avoir un peu de jeu et pouvoir soulager la pression sur les roulements pendants les torsions.

B- Motorisation de votre longboard

Vous avez survécu à la première partie de ce guide, félicitations!

La suite va être plus facile pour le choix des pièces, mais être plus difficile en terme de données et connaissances.

Si comme moi vous ne vous êtes jamais interrogé sur les caractéristiques d’une batterie, d’un moteur, d’un rapport de transmission; si comme moi les termes Esc, Kv, Lipo vous sont inconnues, alors la suite va essayer de vous expliquez aussi simplement que possible les choses et vous donnez les grandes lignes pour avoir un projet en accord avec vos besoins, envies, contraintes, morphologie.

1/ les éléments principaux de la motorisation d’un longboard électrique et termes techniques : descriptions/définitions

sources: http://www.geekmag.fr/lexique-modelisme … icopteres/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3% … _principal

a- ESC

Electronic Speed Controllers: c’est un variateur qui régule la puissance d’un moteur suivant la consigne venant de la radio.

C’est pour ainsi dire le cerveau de votre setup car il va vous permettre de paramétrer l’accélération, le freinage etc…

Il faut un ESC par moteur.

NB: VESC: C’est un ESC opensource conçut par un passionné Benjamin Vedder (d’ou le V de VESC) qui souhaitais développer un ESC spécifique à nos Longboard électrique. Lorsque vous achetez un VESC assurer vous que le vendeur cite Benjamin Vedder, et fasse un don à ce dernier pour chaque Vesc vendu.

b- Bec/SBEC/UBEC

BEC = Battery Eliminator Circuit -> fourni le 5V pour le récepteur et les servos au lieu d’avoir une batterie séparée. C’est est un régulateur de tension qui te permet d’éliminer la batterie de réception. Ce qui permet de gagner en poids. Ça peut être un élément séparé ou intégré à l’ESC.

SBEC (switched BEC) qui est un BEC à découpage. L’abaissement de tension n’est pas transformé en chaleur.

UBEC, qui est un système dont l’unique fonction est d’abaisser la tension du pack propulsion pour alimenter la réception.

Dans le cas de nos longboard électrique on utilise seulement un UBEC (si non intégré à l’ESC)

c- Moteur Brushless

C’est un moteur électrique sans balais dont le rotor est constitué d’un ou de plusieurs aimants permanents et pourvu d’origine d’un capteur de position rotorique.

Ce type de moteur est largement utilisé dans bon nombre de domaines d’applications: industriel, automobile, modélisme etc…

C’est également le type de moteur que l’on utilise sur nos engins.

d- Batterie

Une batterie, est un ensemble d’accumulateurs électriques reliés entre eux de façon à créer un générateur électrique de tension et de capacité désirée. Ces accumulateurs sont parfois appelés éléments de la batterie ou cellule.

Chaque cellule est définie par son Voltage (V) et son ampérage par heure (Ah).
Vous verrez souvent le terme mAh (milliampère par heure) 1Ah = 1000mAh

Pour simplifier au maximum, le Voltage définis la puissance de la batterie et l’ampérage par heure définis l’endurance de la batterie

Dans le cadre de nos longboard électriques on utilise majoritairement des batterie Lithium-polymère (LIPO) ou Lithium Fer Phosphate (LifePO4)

Afin de simplifier les descriptions de montage des batteries d’accumulateurs, une notation usuelle est employée :

Une batterie de 6 cellules en série est notée 6S
Une batterie de 2 cellules en parallèles est notée 2P
Une batterie de 2 blocs en parallèle de 6 cellules en série est notée 6S 2P

Un montage en série augmentera le voltage du pack et donc la puissance
Un montage en parallèle augmentera l’ampérage par heure du pack et donc l’endurance.

e- Powerswitch

C’est basiquement un interrupteur, mais équiper d’un régulateur de tension et d’un fusible afin d’éviter la surtension et les dommages électriques de votre matériel.

Considérer le comme la boite à fusible de votre maison en gros.

f- BMS

Le système de contrôle des batteries d’accumulateurs (Battery Management System ou BMS en anglais) est un système électronique permettant le contrôle et la charge des différents éléments d’une batterie d’accumulateurs.

En général les BMS sont utilisés sur des pack de batterie tout en un (avec batterie, powerswitch et BMS).

g- Support moteur (MotorMount)

C’est une pièce composé d’aluminium généralement et qui va permettre de fixé votre/vos moteur(s) au(x) Truck(s).

2/ Bien choisir sa configuration

réserver

réserver

réserver

Super tuto, mais ou est la suite??? :smiley:

Peu de temps libre en ce moment, navré, je finirais dès que possible.

Super ton post Vulthor

Merci beaucoup

génial ce tuto ! merci

Yes la base est bonne, à compléter donc mais voir aussi si ça fait pas doublon avec d’autres