PIMP MY TRUCKS

Article sympa trouvé ici, je ne passerais pas le cap mais ça peut en intéresser certain qui sait !

Cela fait un moment que je suis de près les différentes améliorations de trucks possibles: Les RONINs et leurs “support pin”, les GOG/BEAR Smokey/GENGHIS… et leurs roulements sphériques dans le hanger et/ou au niveau du pivot.

BEAR Smokey

GOG

RONIN Cast

La vue de Modif’Gitan sur divers forums a fini de me convaincre de tester moi-même ce type de combines.

Je me suis donc lancé dans le montage de roulements sphériques sur une vieille paire de trucks PARIS ayant déjà bien vécu.

Pourquoi des PARIS tout tordus?: Parce que j’aime le comportement très turny de ces trucks et pour de simples raisons financières.
Qu’est-ce que ce bricolage est censé apporter au comportement des trucks? : Sur le papier moins de flou en courbe, plus de stabilité dans les appuis.

La manipulation est relativement simple mais demande un peu d’application pour éviter de coller les 2 parties de la rotule entre elles.

Roulement sphérique

Contrairement à ce que j’ai fait, nettoyer le hanger avec un produit dégraissant et le sécher.
Marquer au feutre puis agrandir le trou du hanger à la dimension externe de votre roulement, à l’aide d’une lime ronde et en veillant à bien centrer votre roulement sur le trou existant.

Coincer le roulement en place de façon à ce qu’il affleure de part et d’autre du hanger. Vous pouvez utiliser pour cela des épingles, clous fins, cure-dent…

S’installer le plus confortablement possible c’est l’étape la plus délicate:
Une fois assuré que rien ne bouge, couler et placer de la résine époxy jusqu’à la limite intérieure de la bague externe de la rotule. ATTENTION à ne pas en mettre sur la bague interne. Après la prise complète de la résine, recommencer cette étape autant de fois que nécessaire pour fixer le roulement de part et d’autre du hanger.

(Hanger après quelques mois d’utilisation)

Les roulements sphériques que j’utilise mesurent 10mm de diamètre interne (18mm externe), contre 9mm de diamètre pour le Kingpin. Ce qui permet de retirer le hanger sans trop de difficultés.

Pour permettre à la rotule de bien faire son travail, “usiner” les faces des bushings en contact avec le roulement sphérique. (idéalement au Dremel mais ça se fait très bien au cutter+papier de verre). Il s’agit de creuser légèrement l’arête intérieure de la gomme (cf photo ci-dessous).

ndlr: ne pas oublier de frimer avec ses nouveaux “Axes de précision”

Après 6 mois d’utilisation le bricolage tient très bien le coup. Les trucks ont résisté à des freerides “intenses” pour le matériel (Yzeron), à des spots tout en appuis (Mont Verdun) et beaucoup d’autres routes.

En terme de comportement les roulements sphériques tiennent leurs promesses: Les trucks sont bien plus stables et on s’habitue très rapidement à leur “nouvelle” façon de tourner. On reprend conscience de la manière “floue” de tourner des trucks moulés sans roulement sphérique quand on retourne dessus.
Il est possible de rouler avec des gommes un peu plus tendres que d’ordinaire en gardant la même stabilité. Les courbes en appuis se négocient avec précision et quand il faut braquer fort la géométrie PARIS fait toujours le travail. On notera une légère perte de confort et un peu de bruit en plus mais vraiment négligeable en comparaison du gain de précision.

En résumé une Gitanerie efficace, un “upgrade” de trucks sympa et facile à réaliser que je conseille à tous ceux qui roulent vite et qui cherchent un peu de précision sans se ruiner.
J’en ai eu pour 2 x 4euros de roulements sphériques sur des sites de vente de roulements sphériques comme: http://www.qualitybearingsonline.com/sp … -bearings/ sous les références GE10 (10 pour le diamètre interne du roulement). Ajouter à cela quelques euros de résine époxy et le tour est joué!

Peut-être à éviter pour ceux qui ont déjà tendance à casser/tordre régulièrement leur matériel.

Du coup j’en ai profité pour faire la même chose sur mon truck avant de slalom… Redoutable!


Merci à La Muche, Crevette, Breute, Quaso, Rollin Riviera et Benjamin pour le relecture de l’article et à Maurice pour sa participation au test.


Les premiers se sont lancés dans la modification…

Maurice: “je trouve qu’avec de la vitesse on est sur un rail, ça ne bronche pas…pour les slides je trouve qu’on maîtrise mieux le moment ou on veut décrocher/raccrocher ; quand tu te baisses/relèves la planche reste bien sous les pieds…et le gros avantage c’est qu’on ne perd pas en maniabilité…les changements d’angle sont linéaires. Que du bon, un bon plan pour de la précision à bas prix”

Ben: “beaucoup plus stables, quand on prend de la vitesse l’arrière suit sans broncher”

Gaëtan: j’ai testé les Caliberscision 44° et les Caliber 44° normaux en même temps. ça m’a fait pensé aux Ronin cast, sans le petit rebond. La raccroche est bien plus smooth aussi, en stand up comme en coleman (pas fait de front avec). Pas pu juger la stabilité, pas pris assez de vitesse…

Saïoni Longboards : Aucun remord, je n’ai pas encore testé avec plus de vitesse mais je ne suis pas inquiet, j’avais deux planches lors de la session test, une avec des Ronin cast et l’autre avec les caliber-scision, celle avec les Ronin est restée dans le coffre… les sensations sont un poil différentes mais c’est tout aussi rassurant, JUST DO IT…

:ugeek: Enjooyyy !

merci !