Longueur maxi cables entre batterie et ESC avant que ça ne pète?

Hello !

Voilà je me pose la question, quelle est votre longueur moyenne de cablage entre vos batteries et vos ESC ? Je sais que trop de longueur = surge donc c’est pas bon :mrgreen:

Plus c’est court moins ça “lag” mais je réfléchis à me faire un package en plusieurs parties au lieu d’une seule pour des raisons pratiques. Est-ce que par exemple 30cm de câble c’est largement trop long ? Ou c’est tolérable ? :?:

EDIT : En fait j’ai fini un nouveau jeu de platines pour mes rollers, je les trouve jolies et ça me fait un peu mal de les cacher derrière une boite à batteries/ESC :oops: :oops:

avec des dual diagonale je crois que certains sont à 30cm voir plus… mais il est conseillé de faire au plus court et d’avoir au max 20cm entre le moteur et la batterie

Sur e-mtb t’arrive facile au presque demi mètre :wink:

Pas de soucis si tu restes en BLDC.
Le FOC ests plus chatouilleux sur la longueur de câble.

D’accord merci pour vos retours :wink: Bon, dans un premier temps il faudra que j’essaie en BLDC, vous savez pourquoi ça foire en FOC ?

Les composants du VESC sont trop limite pour gérer lr FOC à des hautes tensions (10,12S).

et sur esc classique la longueur de cable est à prendre en compte?

Désolé je continue le HS, pê à recoller dans la section VESC V6 ou …

Le VESC OLLIN ESC V2.0 (Fresh new hardware design based on version 4.12 VESC firmware!)

The Ollin ESC features the latest DirectFET technology for better thermal management, increased output and full FOC capability.
220$ en pre-order et chez Chaka :stuck_out_tongue:

Il est cher mais bien foutu ! :mrgreen:

Bon ben après consultation de ma femme elle préfère la version “semelle” que la version “bracelet de cheville” pour la batterie… Donc problème de longueur de câble plus ou moins réglée plus ou moins réglé :lol:

Hm, juste une autre question. Si on rajoute un BMS, la longueur maxi change entre le BMS et l’ESC ou pas ?

A part fiabiliser tes courants, ça ne devrait pas changer, tu as les mêmes soucis même avec un BMS…

D’accord, j’ai pas encore très bien compris le lien entre la longueur du cable et le comportement du VESC, mais je vais chercher. Merci en tout cas !

Hum…
Disons aue c’est comme si tu avais un rservoir plein d’eau et un grand tuyau.
Quand tu ouvres le robinet, l’eau mets un peu de temps à arriver.
Si tu laisses ouvert pendant un moment, ça fait rien puisque le débit est établi.
Mais si tu ouvres/fermes très vite le robinet, il y a un effet de retard lié à la longueur du tuyau.
Avec le VESC, c’est un peu pareil. :wink:

Plus les câbles sont courts, moins tu as d’inertie dans les appels de courant.

1 J'aime

Merci pour ton explication. Je sais qu’il y a un temps de réponse à cause de la propagation des courants, mais je vois pas pourquoi ça créerait un problème autre que le temps de réaction du circuit ?

Les MOSFET n’attendent pas que le courant arrive pour se refermer.
Donc si le courant n’arrive pas, ça se ressent sur le moteur.
Bon, en BLDC pas trop d’incidence, mais en FOC où les composantes vectorielles sont calculées et pilotent les MOSFET, cet effet de retard est désastreux.

Top explication !

  • augmentation des risques de brouillage des infos par courants induits dans ce fils qui vont d autant mieux capter la soupe électromagnétique ambiante , et pires s ils forment des boucles.
    De plus, les courants forts à haute fréquence générant également eux meme leur lot de soupe électromagnétique susceptible d embrouiller ( pas mal l expression :smiley: ) les composants électroniques proches, on limite les longs câbles si possibles, on les torsade, ferrites, blindage , ceinture de chasteté etc puis on sort le fer à cheval et le trèfle à 4 feuilles et on prie que tout fonctionne au mieux. À mon sens si contrainte de distance il y a , je rallonge l alim du contrôleur mais pas ceux des moteurs, c est un dilemme de plus :o

Je comprends mieux, merci beaucoup à vous !

Si vous saviez combien on est emmerdé dans l’industrie avec la CEM (Compatibilité électromagnétique) !
A un point qu’on est obligé d’envoyer les consignes de vitesse en hard plutôt qu’en comm. (qui serait tellement plus simple).
Et au CERN, c’est encore pire, les câbles de puissance sont même blindés !

Bref, c’est un truc à ne pas négliger et c’est très sournois car les symptômes sont parfois mystérieux.